PEINTURES

Qu’ils soient en acier ou en plastique, un contenant de peinture est recyclable à 100%. Veiller à bien le nettoyer. Tous les types de peintures en aérosol, peu importe leur utilisation, peuvent être recyclées : usage général, industriel, automobile, artistique, marquage du bois.

Peintures et produits pouvant être recyclés

Apprêts, primer
Peintures latex
Peintures alkyde, à l’huile, émail
Peintures à métal et antirouilles
Peintures aluminium
Peintures à mélamine
Teintures intérieures et extérieures liquides
Protecteurs à bois et à maçonnerie
Protecteurs à asphalte (à l’eau et latex seulement)
Vernis
Gommes laques (Shellac)
Peintures à piscine
Peintures marines (à bateau) pour usage général, ne contenant aucun agent antisalissure
Huiles de protection et de finition (ex: huile de teck)
Peintures en aérosol pour usage général
Peintures en aérosol pour usage industriel
Peintures en aérosol pour l’automobile
Peintures en aérosol pour usage artistique
Peintures en aérosol pour le marquage du bois
Contenants de peinture vides
Aérosols de peinture vides

QUESTIONS ÉVALUATIVES

Quelles quantités générez-vous (par département ou unité) ?

Savez-vous quels départements génèrent ces matières ?
Connaissez-vous les volumes générés annuellement ?

Comment récupérez-vous actuellement cette matière ?

Savez-vous si vous valoriser(réemploi, recyclage) cette matière actuellement ?
Dans quels contenants placez-vous ces matières ?
Combien de contenants avez-vous ?
Où sont-ils placés ?
Que faites-vous avec une fois qu’ils sont pleins ?
Sont-ils fournis gratuitement par votre fournisseur de services ?

Avec qui faites-vous affaire ?

Savez-vous quel fournisseur collecte actuellement ces matières ?
Avez-vous signé un contrat ou une entente avec ce fournisseur ?
Connaissez-vous le contenu de ce document ?
Des frais sont-ils associés à ce contrat/cette entente ?
Avez-vous déjà effectué des visites surprises chez votre fournisseur ?

Que devient la matière ?

Savez-vous où s’en vont ces matières une fois qu’elles quittent votre établissement ?
Exigez-vous un bilan annuel faisant état du devenir précis de ces matières (traçabilité) ?
Avez-vous élaboré une procédure pour assurer l’uniformisation et la pérennité du système de collecte que vous avez mis en place ?

OBJECTIFS GOUVERNEMENTAUX
récupération des peintures au latex et autres peintures : 80% à partir de 2017
récupération des contenants : 30% depuis 2013 avec augmentation de 5% par année jusqu’à 70%

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES
L’élimination non contrôlée des peintures peut menacer les sols et les nappes phréatiques.
Les peintures conventionnelles contiennent des additifs chimiques, des pigments contenant des composés organiques volatils (COV), des biocides et même des métaux lourds pour empêcher le développement de moisissures et de bactéries. La plupart des peintures conventionnelles contiennent des COV qui sont des polluants chimiques domestiques et des gaz à effet de serre. Les COV les plus courants sont le formaldéhyde, le benzène, le toluène, des alcools, des solvants organiques et des gaz combustibles (propane, etc.). Les COV provoquent notamment des étourdissements, des nausées, de la fatigue mais aussi de l’asthme et des allergies. Les COV imprègnent les tissus et les carpettes et restent présents dans l’air intérieur pendant plusieurs mois.
Les peintures à l’huile, à base de solvants organiques, possèdent aussi le niveau le plus élevé de COV.

Mentionnons enfin que la réglementation canadienne relative aux taux de COV admis dans les peintures permet d’avoir :

  • 250 g/l pour la teinture intérieure
  • 150 g/l pour la peinture non-mate

Il faut donc faire attention aux inscriptions « zéro COV » sur les pots de peinture qui ne veulent nullement dire que la peinture ne contient pas de COV mais que le taux de COV est bien inférieur aux normes canadiennes. En effet, les peintures « zéro COV » peuvent néanmoins en contenir jusqu’à 5 g/L.

LA RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS
Depuis 2000, un écofrais est ajouté au prix de vente de ces produits. Ce frais permet de financer le programme de collecte gratuite des peintures par l’organisme Éco-peinture. En participant à ce programme, vous vous assurer une traçabilité totale sur le devenir des peintures. Les peintures peuvent ainsi être apportées à l’un des 1 500 points de dépôt, y compris ceux des municipalités, ou chez les détaillants comme RONA, Réno-Dépôt, CO-OP, Patrick Morin, BMR, Matériaux à bas prix, Home Depot et Canac-Marquis Grenier. Consultez votre détaillant, s’il est un lieu de dépôt officiel d’Éco-peinture, il pourrait accepter de récupérer gratuitement votre vieille peinture lors de sa prochaine livraison. Récupération Laurentide re/sources inc. procède au conditionnement des résidus de peinture acheminés au centre de tri de Victoriaville. En tenant compte des exigences de la remise en marché, les restants de peinture, teinture et vernis sont d’abord triés par catégorie et classés en respectant certains critères.

Les matières qui ne peuvent être traitées, par exemple les adhésifs, les décapants et le ciment, sont enlevées de la chaîne de tri et envoyées à des entreprises spécialisées dans leur élimination.

La peinture récupérable est séparée par couleurs et homogénéisée dans de grandes cuves munies de mélangeurs. Des additifs sont ajoutés pour neutraliser les bactéries et contrôler la viscosité. Finalement, la peinture est filtrée afin d’assurer un produit de qualité. Des échantillons sont prélevés et analysés pour un dernier contrôle de qualité avant la mise en marché.
L’usine de traitement de Victoriaville revend près de 60 % des matières recueillies en tant que peinture recyclée ou sous forme de matière première prête à être mélangée à de nouvelles matières fabriquées. Le métal et les matières plastiques provenant des contenants de peinture sont compactés, mis en ballots et vendus comme matière recyclable.

La peinture recyclée est revendue par le réseau de distributeurs sous quelques marques différentes, dont Boomerang et RONA ÉCO. Celles-ci sont offertes à travers le Canada et même sur le marché international. La qualité de cette peinture équivaut à la qualité moyenne des peintures vendues au Québec. Elle donne un excellent rendement à un prix qui est des plus avantageux.

LES PEINTURES RECYCLÉES
Les peintures recyclées (Boomerang et Rona Eco) généreraient 4 fois moins de gaz à effet de serre que les peintures non recyclées. Ces peintures, fabriquées avec un minimum de 50 % de peinture récupérée, sont certifiées ECOLOGO (norme UL 2760 : peinture latex recyclée) et ont une faible teneur en COV, ce qui contribue à améliorer la qualité de l’air intérieur et diminue les impacts nocifs sur la santé humaine. 21 couleurs sont disponibles et 1 litre de peinture coûte environ 13 $, soit moins de la moitié du prix d’une peinture neuve de qualité équivalente.

RECYC-QUÉBEC – Recyclez vos résidus de peinture et leurs contenants

Comment c'est fait? La peinture Boomerang

La peinture recyclée : un choix écologique