CARTON ONDULÉ

Matériau employé dans la fabrication de contenants et autres produits, notamment des boîtes. Depuis longtemps, le carton ondulé est utilisé pour les emballages de regroupement et de protection en raison de ses qualités mécaniques et de résistance et de son caractère recyclable.

Le carton ondulé est un assemblage léger fait de papier, de colle et d’air et se compose de deux sortes de papier collés entre eux, le papier cannelure de forme ondulée et celui de couverture plane.

Chaque tonne de carton recyclé fait économiser 2,5 tonnes de bois.

QUESTIONS ÉVALUATIVES

Quelles quantités générez-vous (par département ou unité) ?

Savez-vous quels départements génèrent ces matières ?
Connaissez-vous les volumes générés annuellement ?

Comment récupérez-vous actuellement cette matière ?

Savez-vous si vous valorisez (réemploi, recyclage) cette matière actuellement ?
Dans quels contenants placez-vous ces matières ?
Combien de contenants avez-vous ?
Où sont-ils placés ?
Que faites-vous avec une fois qu’ils sont pleins ?
Sont-ils fournis gratuitement par votre fournisseur de services ?

Avec qui faites-vous affaire ?

Savez-vous quel fournisseur collecte actuellement ces matières ?
Avez-vous signé un contrat ou une entente avec ce fournisseur ?
Connaissez-vous le contenu de ce document ?
Des frais sont-ils associés à ce contrat/cette entente ?
Avez-vous déjà effectué des visites surprises chez votre fournisseur ?

Que devient la matière ?

Savez-vous où s’en vont ces matières une fois qu’elles quittent votre établissement ?
Exigez-vous un bilan annuel faisant état du devenir précis de ces matières (traçabilité) ?
Avez-vous élaboré une procédure pour assurer l’uniformisation et la pérennité du système de collecte que vous avez mis en place ?

Section

OBJECTIFS GOUVERNEMENTAUX
Bien qu’on retrouve encore beaucoup de cartons dans les sites d’enfouissement, au Québec, cette matière est bannie de l’enfouissement depuis 2013.

CONTEXTE
Selon des études de caractérisation menées par SSE, le carton représente en moyenne 11 % des matières résiduelles générées par un hôpital, 14 % des matières résiduelles générées par un centre d’hébergement et 4 % des matières résiduelles générées par un CLSC.

Cette matière, générée principalement par les magasins et les services alimentaires, est facile à récupérer et a un très haut potentiel de valorisation, tout en permettant de générer des redevances pour peu qu’on soit capable de le presser et d’en faire des ballots.

Mettre en place un système de récupération du carton n’est pas toujours aisé dans un bâtiment de santé :

  • Manque de place à l’intérieur ou volumes trop faibles (selon le représentant d’une compagnie de récupération de carton, il faut qu’un bâtiment génère au moins 5 tonnes de carton par mois pour que l’acquisition d’une presse soit rentable dans un délai respectable)
  • Manque de place à l’extérieur pour avoir un conteneur à carton
  • Personnel des départements générateurs qui ne défont pas leurs boîtes;
    Etc.

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES
Le jet d’encre sur carton ondulé utilise majoritairement des encres UV qui ne libèrent pas de composés organiques volatils (COV).

Les produits UV contiennent des substances acryliques qui peuvent être à l’origine d’irritations, d’allergies ou de sensibilisation à la suite de contacts répétés. L’effet dépend de l’intensité et de la durée de contact.

Suivez-moi : la boîte en carton

Start typing and press Enter to search